Liens d'accessibilité

Washington accuse l'Iran d'avoir violé les lois internationales en arrêtant les marins américains


"Les marins américains.. à genoux sur les bateaux, les mains sur la tête". (Sepahnews via AP)

"Les marins américains.. à genoux sur les bateaux, les mains sur la tête". (Sepahnews via AP)

Le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter a sévèrement critiqué la brève détention de marins américains par l'Iran en janvier dans le Golfe

Les dix marins américains avaient été détenus pendant moins de 24 heures, après avoir été interceptés par les Iraniens dans les eaux territoriales iraniennes autour de l'île Farsi où ils étaient entrés par erreur.

Mais les Etats-Unis avaient à ce moment soigneusement évité la surenchère et conservé une tonalité conciliante avec Téhéran, à quelque jours de l'entrée en vigueur attendue de l'accord historique sur le nucléaire.

"Le comportement de l'Iran a été scandaleux, non professionnel et non conforme aux lois internationales", a déclaré le secrétaire à la défense devant la commission des forces armées du Sénat américain.

"Et rien de ce que nous avons appris depuis sur les circonstances de cet incident" ne vient infirmer cette appréciation, a déclaré M. Carter.

Les médias iraniens -- et certains médias américains -- avaient diffusé des images humiliantes pour les marins américains, les montrant à genoux sur les bateaux, les mains sur la tête.

Selon les militaires américains, l'incident a été provoqué par la combinaison d'une erreur de navigation et d'un incident mécanique sur l'un des navires américains.

Il s'agissait de deux petits bateaux (18 mètres) légèrement armés, qui étaient en transit entre le Koweït et Bahreïn.

Le secrétaire à la défense a indiqué que l'accord sur le nucléaire iranien n'empêcherait pas le département de la défense américain de rester mobilisé pour contrer "les agressions de l'Iran et son influence néfaste" et poursuivre un soutien "indéfectible" aux alliés des Etats-Unis dans la région comme Israel.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG