Liens d'accessibilité

Arrestation de l'auteur présumé du film islamophobe


Nakoula Basseley Nakoula avait déjà été interpellé début septembre pour interrogatoire

Nakoula Basseley Nakoula avait déjà été interpellé début septembre pour interrogatoire

Interpellation jeudi aux Etats-Unis de Nakoula Basseley Nakoula, auteur présumé du film islamophobe qui a suscité une vague de violences dans le monde musulman. Selon un responsable de la justice de Los Angeles en Californie, Thom Mrozek, Nakoula a immédiatement comparu devant un juge fédéral.

Evoquant entre autre la possibilité qu'il prenne la fuite, la juge Suzanne Segal a ordonné la détention de Nakoula après que les autorités eurent déterminé qu'il avait enfreint son régime de probation.

Nakoula, 55 ans, avait été condamné en 2010 à 21 mois de réclusion pour fraude. Remis en liberté conditionnelle en 2011, il n'avait pas le droit de se servir d'ordinateurs, ou d'aller sur Internet, pendant 5 ans, sans l'approbation préalable du responsable chargé de superviser sa période de probation. Il n'avait pas le droit non plus de se servir d'un pseudonyme.

On pense que Nakoula est le directeur, sous le pseudonyme de Sam Bacile, du métrage intitulé « Innocence des musulmans », qui présente une image offensante du prophète Mahomet. Début septembre, cet Américain chrétien originaire d'Égypte avait brièvement été interpellé pour interrogatoire en rapport avec son régime de probation.

Par ailleurs, le secrétaire américain à la Défense, Léon Panetta, a dit qu’il ne fait plus aucune doute que l’attaque mortelle contre le consulat des Etats-Unis à Benghazi, qui a couté la vie à 4 Américains, dont l’ambassadeur Christopher Stevens, était « une attaque terroriste » planifiée. Néanmoins, l’enquête en cours n’a toujours pas permis de déterminer quel groupe l’a commanditée, et s’il était lié au réseau terroriste Al-Qaïda.
XS
SM
MD
LG