Liens d'accessibilité

Après l'ouragan, mission presque accomplie en Haïti pour les militaires américains


Le caporal américain Steven Arroyo aide un représentant de l'Organisation internationale pour les migrations à transporter du matériel à Jeremie, Haïti, 9 octobre 2016.

Le caporal américain Steven Arroyo aide un représentant de l'Organisation internationale pour les migrations à transporter du matériel à Jeremie, Haïti, 9 octobre 2016.

Les militaires américains déployés en Haïti pour venir en aide après le passage de l'ouragan Matthew ont quasiment achevé leur mission et devraient quitter définitivement l'île d'ici quelques jours, a indiqué mardi au Pentagone un responsable militaire américain.

Les Etats-Unis avaient envoyé en Haïti une douzaine d'hélicoptères pour acheminer l'aide d'urgence dans les zones les plus touchées après le passage de l'ouragan dans le sud-ouest de l'île.

Mais désormais "presque toutes les livraisons peuvent se faire par la route", a expliqué l'amiral Kurt Tidd, qui commande les forces américaines pour la moitié sud du continent américain.

"Il est donc approprié de nous retirer et de laisser les organisations qui sont là à long terme prendre la responsabilité" des opérations, a-t-il dit.

Les hélicoptères américains ont quitté l'aéroport de Port-au-Prince, où jusqu'à 400 militaires américains avaient été déployés.

Ils n'opèrent plus désormais qu'à partir de l'USS Iwo Jima, un porte-hélicoptère américain, selon l'amiral Tidd.

Leurs vols devraient s'arrêter "d'ici deux jours", et le bateau devrait quitter l'île "d'ici quelques jours", a-t-il ajouté.

Matthew a frappé Haïti il y a deux semaines.

L'ONU estime qu'au moins 1,4 millions d'Haïtiens, sur une population nationale estimée à 10,3 millions, ont toujours besoin d'une assistance d'urgence.

Près de 175.000 sinistrés sont toujours réfugiés dans des abris provisoires.

Les hélicoptères américains ont acheminé près de 250 tonnes d'aide d'urgence, nourriture, eau, fournitures médicales, ou matériaux pour abris, selon le chef militaire américain.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG