Liens d'accessibilité

Apple chute en bourse après la démission de Steve Jobs


Steve Jobs

Steve Jobs

Le Conseil d’administration de la compagnie a fait choix de Tim Cook pour remplacer le PDG visionnaire, Jobs ayant décidé d’abandonner, dû à ses problèmes de santé.

Les actions de la compagnie ont perdu jusqu’à 2% jeudi matin dans les premières transactions américaines. C’est, croit-on, le résultat immédiat de la décision de son co-fondateur et PDG Steve Jobs de démissionner à cause de son état de santé. La nouvelle a été annoncée mercredi.

Jobs a fait savoir qu’il ne pouvait plus répondre aux exigences de son poste. Il lutte, en effet, depuis 2003 contre un cancer du pancréas. On lui avait fait une transplantation du foie en 2009 et il est en congé médical depuis le mois de janvier dernier.

Dans une note publiée sur son site Internet, Apple Inc. affirme que Steve Jobs, par sa vision extraordinaire et son leadership, avait sauvé la compagnie et continuera de contribuer à son succès, en partageant “ses idées uniques, son esprit de créativité et son inspiration”.

Tim Cook

Tim Cook

Le Conseil d’administration de la compagnie a fait choix de Tim Cook pour remplacer le PDG visionnaire. Steves Jobs l’avait, lui-même, recommandé pour le poste. Entré chez Apple en 1998, Tim Cook en était devenu directeur général délégué en 2005, puis directeur des affaires opérationnelles. Il était le bras droit de Jobs.


XS
SM
MD
LG