Liens d'accessibilité

Appel de la condamnation de Pistorius


Oscar Pistorius au tribunal à Prétoria durant son procès (AP)

Oscar Pistorius au tribunal à Prétoria durant son procès (AP)

En Afrique du Sud, le bureau du procureur national a annoncé qu'il « va faire appel à la fois de la condamnation et de la peine » du champion paralympique.

Le ministère public sud-africain a décidé de faire appel de la condamnation d’Oscar Pistorius, sa peine étant jugée trop légère.

Le bureau du procureur national (National prosecuting authority ou NPA) « va faire appel à la fois de la condamnation et de la peine », a déclaré lundi un porte-parole, Nathi Mncube.

La semaine dernière, la juge Thokozile Masipa a condamné Pistorius à cinq ans de réclusion pour homicide involontaire de sa petite amie, Reeva Steenkamp, le jour de la Saint-Valentin 2013. Il a immédiatement commencé à purger sa peine à la prison Mampuru Kgosi de Pretoria.

L’accusation avait réclamé une peine d’au moins dix ans de réclusion, tandis que la défense souhaitait que le champion paralympique serve sa peine à domicile et soit condamné à rendre des services à la communauté.

Steenkamp a été atteinte de quatre balles, tirées à travers la porte verrouillée des toilettes où elle se trouvait au milieu de la nuit, dans la résidence de Pistorius à Pretoria. Ce dernier a toujours affirmé avoir cru avoir affaire à un intrus.

Pistorius pourrait être libéré de prison d’ici à dix mois, et servir le reste de sa peine en résidence surveillée. Il s’est fait connaitre en devenant le premier double amputé à participer aux Jeux olympiques avec des athlètes valides. C'était en 2012 à Londres.


XS
SM
MD
LG