Liens d'accessibilité

Appel au dialogue en Guinée


Le président guinéen, Alpha Condé, souhaite un dialogue avec l'opposition (AP)

Le gouvernement guinéen a jugé "excessif" l'appel des trois principaux partis de l'opposition qui conteste le calendrier électoral à manifester contre le gouvernement du président Alpha Condé.

Le gouvernement guinéen a invité la classe politique au dialogue, signale l’Agence France Presse (AFP). Il a jugé "excessif" l'appel des trois principaux partis de l'opposition qui conteste le calendrier électoral à manifester contre le gouvernement du président Alpha Condé.

Dans une déclaration commune signée mardi à Paris, les anciens Premiers ministres Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré et Lansana Kouyaté ont appelé à "la reprise des manifestations citoyennes pour exiger la satisfaction des revendications" de l'opposition, qui dénonce la tenue de l'élection présidentielle, fixée à octobre 2015, avant les locales, fin mars 2016.

Ce calendrier, inversant l'ordre prévu pour les deux scrutins, a été annoncé le 10 mars par la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

XS
SM
MD
LG