Liens d'accessibilité

Ansaru aurait exécuté sept otages enlevés au Nigéria


Sept étrangers enlevés à la mi-février auraient été exécutés

Sept étrangers enlevés à la mi-février auraient été exécutés

Le groupe islamiste nigérian, Ansaru a annoncé samedi dans un communiqué avoir tué sept étrangers enlevés dans le nord du Nigeria, invoquant notamment pour justifier ces meurtres les actions menées par les gouvernements britannique et nigérian pour libérer les otages.

Les ministères des Affaires étrangères britannique, grec et italien ont déclaré que cette information semble fondée et que les otages sont probablement morts. Ils avaient été enlevés le 16 février au Nigeria. Il s’agissait de deux Libanais, deux Syriens, un Grec, un Italien et un Britannique qui travaillaient pour la société libanaise de construction Setraco.

Le secrétaire britannique au Foreign Office, William Hague, a qualifié ces enlèvements d’acte de meurtre de sang-froid, les condamnant « dans les termes les plus fermes ».

Mis à part son communiqué, Ansaru, un groupe islamiste affilié au réseau terroriste Al-Qaïda, a publié des photos de cadavres des sept victimes présumées. En janvier, le mouvement s’était détaché du Boko Haram, principale formation terroriste opérant dans le nord du Nigéria, où il organise des attentats à la bombe et autres attaques en série.
XS
SM
MD
LG