Liens d'accessibilité

Angleterre - 5e journée : Manchester City encore impressionnant


Aleksandar Kolarov de Manchester City célèbre après le match qui a opposé son équipe contre Manchester United, 10 septembre 2016,

Aleksandar Kolarov de Manchester City célèbre après le match qui a opposé son équipe contre Manchester United, 10 septembre 2016,

Le leader Manchester City a de nouveau été intraitable contre Bournemouth (4-0), tandis que le champion en titre Leicester et son dauphin de la saison passée Arsenal se sont joliment repris, samedi lors de la 5e journée de Premier League.

. Manchester City imbattable

Une démonstration. Les hommes de Pep Guardiola ont fait bien peu de cas de Bournemouth, remportant un cinquième match en autant de journées. Le leader a désormais marqué 15 buts, soit une moyenne de trois par match!

De Bruyne, encore flamboyant, ouvrait le score en tirant un coup franc sous le mur des "Cherries" (15). Vu le niveau montré par le Belge et les "Citizens", la rencontre a ensuite vite été pliée.

Sur une contre-attaque, Sterling offrait le 2-0 à Iheanacho, le remplaçant d'un Agüero toujours suspendu (25). Sur le 3e but, le jeune Nigérian endossait le rôle du passeur et servait Sterling sur un plateau (47).

Enfin, De Bruyne, ovationné par l'Etihad Stadium en fin de match, glissait un ballon à Gundogan, qui marquait calmement son premier but sous ses nouvelles couleurs (66).

La question qui brûle les lèvres en Angleterre: y a-t-il un joueur en Europe qui joue aussi bien que De Bruyne?

. Slimani, messie de Leicester

Attendu pour ses débuts en Premier League, l'ancien joueur du Sporting Portugal Islam Slimani n'a pas déçu. Le champion, lourdement défait la semaine dernière contre Liverpool (4-1), n'a eu qu'à lui donner le ballon contre le promu Burnley (3-0).

L'attaquant algérien, transfert record du club cet été (30 M EUR), a d'abord marqué son premier but, une tête sur un coup franc de Fuchs (45+1), puis son deuxième, encore un tête, sur un centre de son coéquipier en sélection Riyad Mahrez (48). Auteur d'un doublé européen mercredi, l'ex-ailier havrais était même à l'origine du dernier but des "Foxes", son centre poussant Mee, le défenseur des Clarets, à une faute fatale (78).

. Arsenal se reprend

Les "Gunners" n'ont pas tremblé chez le promu Hull (4-1) et remontent à la 2e place, avant le match Everton-Middlesbrough (16h30 GMT). Après une victoire obtenue dans le temps additionnel contre Southampton (2-1) et un match nul assez chanceux contre le Paris SG en Ligue des champions (1-1), les fans d'Arsenal attendaient un rebond.

C'est chose faite, et avec la manière. Dominateurs, les Londoniens n'ont jamais tremblé. Deux buts d'Alexis Sanchez (17, 83), un autre somptueux de Walcott, lancé par une talonnade d'Iwobi (55), et enfin la première réalisation de la recrue Xhaka (88), ont eu raison de "Tigers" dépassés après l'exclusion de Livermore (40).

Cech, auteur d'une vilaine faute, a toutefois concédé un penalty et écopé d'un carton jaune. Une faute qui pourrait relancer le débat sur le gardien titulaire: le Tchèque ou Ospina, très bon contre le PSG en milieu de semaine?

. West Ham encore puni

Les week-ends commencent par tous se ressembler étrangement: West Ham a encore explosé. Cette fois à West Bromwich (4-2). La défense des "Hammers" a encore craqué contre WBA, ce qui porte à 11 le total de buts encaissés en trois matches.

Masuaku avait d'abord mis la barre très haut en concédant un penalty ridicule en repoussant coup franc de la main. Chadli convertissait (8) et lançait les "Baggies", rachetés la veille par un groupe chinois.

Rondon, suite à une mauvaise relance des Londoniens (37), puis McClean, sur corner (44), alourdissaient le score.

West Ham a ensuite réagi beaucoup trop tard. Payet servait Antonio (60), qui marquait ainsi pour un quatrième match de suite. Payet, encore, lui obtenait ensuite un penalty, converti par Lanzini (65). Loin d'être suffisant.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG