Liens d'accessibilité

Angleterre - 3e journée : Tottenham et Liverpool ne se quittent plus


Adam Lallana de Liverpool, à gauche, et Victor Wanyama de Tottenham se disputent le ballon lors d’un match de football anglais de Premier League entre Tottenham Hotspur et Liverpool à White Hart Lane à Londres, 27 août 2016.

Adam Lallana de Liverpool, à gauche, et Victor Wanyama de Tottenham se disputent le ballon lors d’un match de football anglais de Premier League entre Tottenham Hotspur et Liverpool à White Hart Lane à Londres, 27 août 2016.

Tottenham et Liverpool, à la peine en ce début de saison malgré des intentions louables, n'ont pas été capables de se départager (1-1) pour la 3e fois consécutive, samedi en match avancé de la 3e journée de Premier League.

Du coup, ni l'un ni l'autre n'a la garantie de décoller au classement. La 5e place des Spurs, qui comptent 5 points, et la 8e des Reds, avec quatre unités, sont en trompe-l'oeil, les autres formations n'ayant pas encore joué.

Comme lors des deux matches de la saison passée, les deux camps se quittent dos à dos, mais, une nouvelle fois, ce n'est pas faute d'avoir essayé. Mauricio Pochettino et Jürgen Klopp peuvent nourrir des regrets.

L'équipe de l'Allemand aurait ainsi mérité de mener plus largement que 1-0 grâce à un penalty obtenu par Firmino et converti par Milner (43).

Celle de l'Argentin a mieux fini après l'égalisation de Rose (72) mais n'a pas su profiter de ce regain d'espoir pour forcer son destin.

Les Londoniens, peut-être perturbés par l'entrée rapide de Janssen lorsque Walker s'est blessé (27), auraient dû faire preuve de moins de déchet technique pour espérer mieux qu'un nul.

A son entrée, le buteur néerlandais a lui encore eu du mal à se trouver avec Kane et Alli.

Les Reds sont eux tombés sur un Vorm très inspiré. Le remplaçant de Lloris a ainsi dégouté Coutinho et Mané.

Tottenham achève donc le mois d'août avec une invincibilité préservée, mais son unique victoire laborieuse (contre Crystal Palace lors de la 1re journée) ne peut lui permettre de fanfaronner avant de retrouver Monaco pour ses débuts prochains en Ligue des champions.

Liverpool entretient elle son image d'équipe mystérieuse et décidément dangereuse à l'extérieur puisqu'elle s'est également imposée chez Arsenal en ouverture de la Premier League. Mais avec un peu plus de maîtrise, les joueurs de Klopp, qui a lancé Matip mais maintenu Sturridge sur le banc, ne se seraient pas inclinés contre Burnley et seraient revenus de Londres avec un 2e succès.

Avant le "choc" entre Hull et Manchester United en début de soirée, deux camps actuellement pointés à six points, Chelsea, Arsenal et Leicester seront sur le pont dans l'après-midi.

Les Blues contre Burnley, les Gunners à Watford et les Foxes contre Swansea.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG