Liens d'accessibilité

Tchad : conditions carcérales « épouvantables » selon Amnesty


Amnesty International a publié, lundi, un rapport déplorant « des conditions de détention épouvantables » dans les prisons tchadiennes; ce qui, de l’avis de l’ONG, met en danger la vie des détenus. Intitulé « Nous sommes en train de mourir ici », les violations des droits humains dans les prisons, ce rapport est basé sur la visite de six prisons tchadiennes par les chercheurs d’Amnesty.



Selon Christian Mukosa, spécialiste du Tchad à Amnesty International, « les prisonniers tchadiens doivent lutter chaque jour pour survivre. » Le rapport d’Amnesty souligne que les détenus tchadiens ont à peine de quoi se nourrir, et disent que leurs rations, lorsque disponibles, sont insuffisantes et de mauvaise qualité.

Les conditions sanitaires dans les prisons tchadiens ont retenues également l’attention des chercheurs d’Amnesty, qui relèvent que « dans certaines prisons visitées, le système d’évacuation des eaux ne fonctionnait pas depuis des années. La présence combinée d’eaux usées et d’excréments humains dans les cours et autour des prisons met en danger la santé des prisonniers, du personnel et des habitants des localités où sont situées les prisons. »

Amnesty International a appelé les autorités tchadiennes à veiller « de toute urgence (…) que l’intégrité mentale et physique des prisonniers soit protégée et que leur sécurité en soit à aucun moment compromise. »

Tout en se félicitant des mesures déjà prises par les autorités tchadiennes pour améliorer la situation, Christian Mukosa d’Amnesty a dit qu’il faut « une réelle volonté politique de faire changer les choses. »
XS
SM
MD
LG