Liens d'accessibilité

L’Américain Jim Yom Kim à la tête de la Banque mondiale


Jim Yong Kim, nouveau président de la Banque mondiale

Jim Yong Kim, nouveau président de la Banque mondiale

Dans une note à la presse, Il a dit qu’il cherchera « un nouvel alignement » de la Banque mondiale pour refléter « un monde rapidement changeant », et chercher de la sorte « une croissance inclusive. »

Les administrateurs de la Banque mondiale ont porté leur choix, lundi, sur un autre Américain, Jim Yong Kim, pour diriger la Banque. Médecin, anthropologue et président de Darmouth College, une prestigieuse université des Etats-Unis, le docteur Kim a précédemment dirigé les efforts des Nations Unies contre le sida. Il a créé une ONG pour promouvoir les soins de santé dans les pays pauvres, de même qu’il a enseigné à l’université Harvard.

Jim Yom Kim succèdera, à partir du 1er juillet, à son compatriote Robert Zoellick, pour un mandat de cinq ans. Dans une note à la presse, Il a dit qu’il cherchera « un nouvel alignement » de la Banque mondiale pour refléter « un monde rapidement changeant », et chercher de la sorte « une croissance inclusive. »

Le président Obama qui a désigné le docteur Kim comme candidat l’a félicité d’avoir accepté de relever ce défi. Les autres candidats à ce poste étaient la ministre nigériane des Finances Ngozi Okonjo-Iweala et l’ancien ministre colombien des Finances, Jpse Antonio Ocampo. Ils ont présenté d’excellentes qualifications et un engagement exceptionnel, a déclaré le président Obama.

XS
SM
MD
LG