Liens d'accessibilité

Convention républicaine : discours très attendu de Mitt Romney

  • Nicolas Pinault

Mitt Romney applaudi sur la scène de la Convention mardi

Mitt Romney applaudi sur la scène de la Convention mardi

Le candidat républicain présumé Mitt Romney prendra la parole jeudi soir devant la Convention du Parti républicain de Tampa, en Floride, pour persuader la nation qu’il mérite d’être élu président des Etats-Unis le 6 novembre prochain. Il expliquera notamment comment il entend diriger le pays d’une manière différente de celle du président Obama.

Mercredi soir, son colistier désigné, le député Paul Ryan, a tiré à boulets rouges sur l’administration Obama. « Après quatre ans à stagner, l'Amérique a besoin d'un changement, et l'homme qu’il faut, c'est le gouverneur Mitt Romney. Je n'ai jamais vu des adversaires aussi silencieux à propos de leur bilan et si désespérés de rester au pouvoir ; ils n'ont plus d'idées », a-t-il déclaré.

Paul Ryan prononçant son discours

Paul Ryan prononçant son discours



Au sujet du président Obama, Paul Ryan a notamment déclaré : « Sans changement de leadership, pourquoi les quatre prochaines années seraient-elles différentes des quatre précédentes ? L'histoire que raconte Barack Obama, en accusant toujours la précédente administration est un peu usée. Cet homme a accepté la présidence il y a quatre ans, n’est-il pas temps pour lui d'assumer sa responsabilité ? »

Député républicain du Wisconsin, Paul Ryan est très engagé sur la question de la réduction de la dette américaine en tant que président de la Commission budgétaire de la Chambre des représentants. Ses positions lui ont valu de vives critiques de la part des démocrates.

Le député républicain James Blankford de l'Oklahoma le connait bien. « Paul Ryan a beaucoup travaillé pour en arriver là ; je dirais qu’il est le plus grand esprit du Congrès, mais le plus faible ego », a-t-il dit, ajoutant : « C'est juste un gars normal, qui aime les recherches, les dossiers, il aime sa famille, il aime chasser et pêcher ; je crois que les Américains vont se rendre compte de qui il est, même s'il a été très diabolisé ces dernières années. »

La soirée de mercredi a aussi été l'occasion d'évoquer les questions internationales avec la présence sur scène de l'ancien candidat républicain à la présidentielle John McCain. « Lorsqu’on a choisi Mitt Romney, on l'a fait car cela va nous donner un avantage pour faire gagner le parti. Nous lui avons confié une importante mission parce que son élection représente la meilleure chance pour notre pays et le monde. Il semble que cette élection se concentre sur les affaires intérieures et économiques, mais ce que Mitt Romney sait, c'est que notre succès à la maison dépend aussi notre leadership dans le monde. »

Condoleezza Rice à Tampa

Condoleezza Rice à Tampa



Condoleezza Rice, l'ancienne secrétaire d'Etat américaine, a abondé dans le même sens mercredi soir. « Mitt Romney et Paul Ryan comprennent cette réalité. Notre bien-être à la maison et notre leadership dans le monde sont liés... ils savent quoi faire. Nos capacités militaires et notre avantage technologique seront en sécurité entre les mains de Mitt Romney », a dit Mme Rice. « Mais le plus important, c'est que Mitt Romney et Paul Ryan vont reconstruire les fondations de notre force, l'économie américaine en stimulant la croissance et les petites entreprises », a-t-elle souligné.

La convention de Tampa s'achèvera ce soir par le grand discours de Mitt Romney qui acceptera officiellement la nomination de son parti. Avant cela, il sera présenté par Marco Rubio, sénateur de Floride d'origine cubaine et étoile montant du parti républicain.
XS
SM
MD
LG