Liens d'accessibilité

Amende record pour JP Morgan Chase


La plus grande banque des Etats-Unis, JP Morgan Chase, a accepté de payer une amende record de 13 milliards de dollars pour mettre fin aux poursuites liées aux accusations selon lesquelles elle aurait vendu des titres adossés à des hypothèques défaillantes, qui ont contribué à la pire crise financière du pays depuis la Grande dépression des années 1930.

Cet accord est intervenu après des mois de négociations tendues entre la société, le ministère américain de la Justice et d'autres organismes gouvernementaux. Il mettra fin à d’innombrables plaintes au civil, mais laisse ouverte la possibilité de poursuites pénales pour fraude.

Comme plusieurs autres banques, JP Morgan a vendu des titres dérivés à haut risque, en dissimulant leur précarité. Lorsque les propriétaires ont défaut sur ces prêts hypothécaires, la valeur des titres a chuté de façon drastique et les investisseurs ont subi des pertes énormes.

Le ministère de la Justice a accusé les employés des banques d’avoir donné aux investisseurs de fausses impressions sur les risques de ces titres.

Une partie de l'argent ira à aider les propriétaires en difficulté.
XS
SM
MD
LG