Liens d'accessibilité

Un père musulman a reçu une amende car il refusait d'envoyer ses filles à la natation en Suisse


Drapeau suisse sur un bâtiment à Bern, le 15 mai 2014.

Drapeau suisse sur un bâtiment à Bern, le 15 mai 2014.

Un père de famille musulman a été condamné mercredi en Suisse à payer une amende pour avoir refusé d'envoyer ses filles à des leçons de natation avec l'école.

Le mois dernier, le refus de deux collégiens musulmans de serrer la main à leurs professeurs femmes, pratique courante dans les écoles suisses, avait déjà fait grand bruit dans le pays.

Le tribunal du canton de Saint-Gall (nord-est) a condamné ce père de famille bosniaque à 4.000 francs d'amende (3.700 euros ou 4.000 dollars) pour avoir refusé, pendant des années, que ses filles participent à des leçons de natation ou à des séjours avec l'école au nom de ses valeurs religieuses, rapporte l'agence de presse suisse ATS.

L'homme a été reconnu coupable de violation de la loi sur l'obligation de scolarisation et pour avoir refusé de se soumettre à de précédentes injonctions, explique l'agence suisse.

La procureure avait requis quatre mois de prison en plus de l'amende, arguant que le père de famille, qui vit en Suisse depuis 1990, refusait de s'intégrer et n'avait aucun respect pour la législation suisse.

Elle a également demandé à l'office cantonal des migrations de réévaluer la validité de son permis de séjour.

Depuis des années, la famille est en conflit avec les autorités locales. En mars 2015, les parents avaient déjà été condamnés pour avoir refusé d'envoyer leurs filles à l'école si elles n'étaient pas autorisées à y aller voilées.

Le tribunal fédéral avait ensuite donné raison aux parents, autorisant l'aînée à porter le voile au nom de la liberté religieuse.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG