Liens d'accessibilité

Allègement des restrictions sur les déplacements à Cuba dès vendredi


Le secrétaire au Trésor Jack Lew a dit que l'allègement commencerait dès le 16 janvier

Le secrétaire au Trésor Jack Lew a dit que l'allègement commencerait dès le 16 janvier

Le secrétaire au Trésor Jack Lew a souligné qu’il s’agit d’une « étape supplémentaire vers la fin d'un système qui ne fonctionne pas ».

Le Trésor américain a annoncé que l’allègement des sanctions contre Cuba commencera dès vendredi.

Dans un communiqué, le secrétaire au Trésor Jack Lew a souligné qu’il s’agit d’une « étape supplémentaire vers la fin d'un système qui ne fonctionne pas ».

Il s’agit d’une première étape dans le rapprochement annoncé par l’administration Obama le mois dernier, en vue de la normalisation des liens entre Washington et La Havane. Des diplomates américains sont attendus à Cuba la semaine prochaine. La secrétaire d'État adjointe pour l'Amérique latine Roberta Jacobson se rendra dans la capitale cubaine les 21 et 22 janvier pour ces discussions, a indiqué récemment la porte-parole du département d'Etat, Jennifer Psaki.

Si les voyages touristiques sont toujours interdits, les possibilités de visites d'Américains vers Cuba sont élargies.

Douze catégories sont autorisées dont les déplacements dans les buts suivants : enseignement, activités religieuses, performances artistiques, compétitions sportives et recherches professionnelles.

L’avocat Robert Muse rappelle que les Américains qui s’aventureraient à partir sans autorisation risquent gros : des amendes allant jusqu’à 100.000 dollars par infraction. Donc, si une vingtaine d’Américains tentaient de gagner Cuba en violation des règlements, leur groupe risquerait de devoir verser 2 millions de dollars d'amende.

Certains membres du Congrès restent opposés à l’allègement des sanctions. Ils font valoir que cela n’aidera guère la démocratie à avancer, et ils évoquent les violations des droits humains du régime Castro.

XS
SM
MD
LG