Liens d'accessibilité

Algerie: un dirigeant radié après s'être accusé d'avoir acheté des matches


Les Fennecs d'Algérie, Malabo, 27 janvier 2015

Les Fennecs d'Algérie, Malabo, 27 janvier 2015

Lors d'une émission de télévision, en mai dernier, Abdelmadjid Yahi avait attribué la relégation de son club en troisième division à un arrangement entre deux adversaires, assurant que cette pratique était "notoirement connue", lui-même ayant par le passé acheté des résultats.

Dénonçant un arrangement au détriment de son équipe, il a fini par avouer avoir lui-même acheté des matches: le président d'un club algérien, l'US Chaouia, a été radié à vie du monde du football, a annoncé mardi la Ligue professionnelle.

Lors d'une émission de télévision, en mai dernier, Abdelmadjid Yahi avait attribué la relégation de son club en troisième division à un arrangement entre deux adversaires, assurant que cette pratique était "notoirement connue", lui-même ayant par le passé acheté des résultats.

Le dirigeant, qui présidait le club depuis près de 25 ans, est frappé d'une interdiction "à vie de toute fonction et/ou activité en relation avec le football" et doit verser une amende de 200.000 dinars (1.600 euros), peut-on lire sur le site de la Ligue.

"L'intéressé a reconnu avoir arrangé des rencontres contre paiement sur ses propres deniers", a observé l'instance. "Un tel comportement équivaut à un acte de corruption portant atteinte notamment à l"intégrité de la compétition" et "est sanctionné comme tel par le règlement de football et le code disciplinaire de la Fédération algérienne de football".

Avec AFP

XS
SM
MD
LG