Liens d'accessibilité

Algérie : quatre islamistes armés tués par l'armée


L'armée algérienne a tué vendredi quatre islamistes armés dans la province de Aïn-Defla, à 150 km au sud-ouest de la capitale Alger, a annoncé le ministère de la Défense.

Ces islamistes font partie d'une "organisation terroriste sanguinaire qui a mené une attaque contre nos forces dans la même région le 17 juillet" 2015, selon le communiqué du ministère.

Neuf militaires avaient péri dans l'attaque, revendiquée par le groupe jihadiste Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

"Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, une patrouille de l'armée nationale populaire (...) a tué quatre terroristes aujourd'hui (vendredi) à 14H00 (13H00 GMT) au cours d'une opération de ratissage aux alentours de la zone d'Awlad Hamida", a précisé le texte.

Trois armes de type Kalachnikov, six chargeurs à munitions et trois grenades ont été saisis, a ajouté le communiqué.

L'armée a tué ou arrêté "157 terroristes dont 10 commandants" en 2015, selon le ministère.

Malgré l'adoption en 2005 d'une Charte pour la paix et la réconciliation, censée tourner la page de la guerre civile qui a fait 200.000 morts pendant la "décennie noire", des groupes armés islamistes restent actifs en Algérie et visent principalement les forces de sécurité.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG