Liens d'accessibilité

Algérie: le commandant du navire à l'origine de la paralysie numérique du pays condamné


Photo d'illustration

Photo d'illustration

Le commandant du navire panaméen à l'origine, fin octobre 2015, d'une panne géante d'internet en Algérie provoquée par la rupture d'un câble sous-marin a été condamné mardi à 6 mois de prison avec sursis assorti d'une amende, selon l'agence APS.

Du Chang Long, le commandant de nationalité chinoise a été condamné à 6 mois de prison avec sursis et à verser une amende de 50.000 dinars (plus de 400 euros) par le tribunal d'Annaba (600 km à l'est d'Alger),selon une source judiciaire citée par l'APS.

Il comparaissait pour "violation du code de navigation, destruction des biens d'autrui et endommagement d'un équipement stratégique public en mer", selon la même source.

Le parquet avait requis six mois de prison ferme contre le capitaine du navire et une amende de 500.000 dinars (plus de 4.000 euros).

Une enquête avait été ouverte à la suite de la plainte déposée par l'opérateur Algérie Télécom.

L'ancre du Paovasa Ace avait été jetée dans une zone non réservée au stationnement des bateaux, provoquant le sectionnement du câble reliant Annaba à Marseille (sud-est de la France). Cet accident avait fait perdre à l'Algérie 80% de sa capacité de connexion à la toile et occasionné un lourd préjudice à l'entreprise de téléphonie.

L'Algérie compte 10 millions d'abonnés à la 3G et deux millions à l'ADSL, sur une population de 40 millions d'habitants.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG