Liens d'accessibilité

L’Algérie défend sa décision d'accueillir quatre membres de la famille Kadhafi


Aisha Kadhafi est arrivée en Algérie le 29 août 2011 (archives)

Aisha Kadhafi est arrivée en Algérie le 29 août 2011 (archives)

Le Ministère algérien des Affaires étrangères indique que c'est pour des raisons humanitaires que le pays les a accueillis lundi dernier.

Les relations entre le gouvernement algérien et le Conseil national de transition de la Libye sont tendues depuis le début du conflit libyen. Et l’arrivée en Algérie, récemment, de quatre membres de la famille de Mouammar Kadhafi (sa femme, sa fille et deux de ses fils) n’est pas de nature à calmer cette tension.

L’Algérie se défend de l’accueil réservé à ces quatre membres de la famille Kadhafi. Le Ministère algérien des Affaires étrangères indique que c'est pour des raisons humanitaires que le pays les a accueillis lundi dernier. La fille du dirigeant libyen déchu a même donné naissance hier en Algérie.

Ennahar est le journal algérien qui a en premier relayé la position officielle du gouvernement de l’Algérie sur cet accueil controversé. Jacques Aristide a joint à Alger le rédacteur-en-chef de ce quotidien, Ismail Fellah. Cliquez sur le lecteur ci-dessous pour l'écouter.



Par ailleurs, dans un communiqué paru ce mercredi, le ministre algérien des Affaires étrangères, Mourad Medelci, a annoncé qu’il sera présent à Paris, jeudi, pour la Conférence internationale de soutien à la Libye. Egalement attendu à cette conférence, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon.

XS
SM
MD
LG