Liens d'accessibilité

Alexis Tsipras réitère son appel à voter "non" au référendum


Le Premier ministre grec Alexis Tsirpas (AP Photo/Thanassis Stavrakis)

Le Premier ministre grec Alexis Tsirpas (AP Photo/Thanassis Stavrakis)

Cela renforcerait au contraire la pression sur les créanciers de la Grèce pour qu'ils acceptent un programme viable sur le plan économique, a dit le Premier ministre grec.

ATHENES (Reuters) - Alexis Tsipras a réitéré mercredi son appel à voter "non" aux propositions des créanciers de la Grèce lors du référendum prévu dimanche.

Dans une allocution télévisée à la nation, le Premier ministre grec a déclaré à ses compatriotes que voter "non" ne signifierait pas un rejet de l'Europe ou de l'euro mais renforcerait au contraire la pression sur les créanciers de la Grèce pour qu'ils acceptent un programme viable sur le plan économique et permettant au pays de se financer à nouveau sur les marchés financiers.

"Le référendum de dimanche ne porte pas sur la place de notre pays dans l'euro, c'est un acquis et personne ne peut en douter", a dit Alexis Tsipras.

Le Premier ministre grec a pourtant écrit aux créanciers de la Grèce pour leur dire qu'il pourrait accepter leur projet d'accord publié dimanche, sous réserve de quelques modifications.

XS
SM
MD
LG