Liens d'accessibilité

Air France veut faire d'Abidjan une plate-forme régionale


Un Airbus A380, Paris, France, 18 Juin 2015

Un Airbus A380, Paris, France, 18 Juin 2015

Le transporteur aérien Air France-KLM veut ériger la capitale économique ivoirienne un centre capable de transporter d'ici une décennie les passagers dans toute l'Afrique de l'ouest.

"Dans les cinq à dix ans, c'est une destination stratégique pour nous, si on voit Abidjan comme le Hub régional", a déclaré à l'AFP le PDG de la compagnie, M. de Juniac, en marge de la célébration du 75 e anniversaire de présence d'Air France en Côte d'ivoire.

Dans ce projet, Air Côte d'Ivoire, la compagnie nationale partenaire d'Air France qui y détient 20% des parts, "sera le réceptacle des passagers africains de l'ouest qu'on ira en plus transporter sur les autres villes" d'Afrique de l'ouest.

"Vu d’Europe c'est la partie en très fort développement dans les cinq à dix ans", a souligné M. de Juniac dont le projet prévoit de faire également de Nairobi (capitale du Kenya) un Hub pour toute l'Afrique de l'est. Air France détient 26% dans Kenya airways.

L'ambition de la compagnie est de "couvrir une Afrique à partir de long courrier avec des compagnies partenaires +capitalistiques+ qui en suite éclateront les passagers sur l'ensemble du continent, a-t-il poursuivi, évoquant "un des seuls endroits au monde" où Air France travaillera avec de "vrais partenaires stratégiques et financiers".

Air France-KLM a renforcé en mai dernier, sa desserte Paris-Abidjan qui a atteint sept fréquences hebdomadaires, avec un quatrième vol de son Airbus A380 qui assure cette ligne depuis fin 2014. Abidjan est l'unique destination de ce "paquebot volant" en Afrique francophone.

La compagnie va transporter en 2015, 240.000 passagers contre 204.000 en 2014, avec un taux de remplissage de 82% en moyenne.

M. de Juniac a salué un "trafic formidable booster par la forte communauté ivoirienne en France, des liens étroits entre Abidjan et Paris, ainsi que par le dynamisme économique du pays".

Première puissance économique d'Afrique de l'Ouest francophone, la Côte d'Ivoire, a enregistré depuis 2011 des taux de croissance impressionnants: 10,7% en 2012, 9,2% en 2013, 8,5% en 2014 et 9,5% prévu en 2015.

"Le PIB par habitant a augmenté de plus de 20% en trois ans",selon la ministre ivoirienne de l’Économie, Nialé Kaba.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG