Liens d'accessibilité

Une seule Korité au Sénégal cette année


Des Musulmans observant la lune pour déterminer la fin du Ramadan et l'Aïd el-Fitr en Malaisie

Des Musulmans observant la lune pour déterminer la fin du Ramadan et l'Aïd el-Fitr en Malaisie

Les autorités islamiques se sont entendues sur une même date, le 6 juillet, pour célébrer l’Aïd el-Fitr, alors que pendant de longues années la date de la célébration a été différente selon l’appartenance confrérique.

La Commission nationale de concertation et d’observation sur le croissant lunaire (CONACOC), dirigée par Mourchid Iyane Thiam, a annoncé l’apparition du croissant lunaire mardi dans plusieurs régions.

Une manière de signifier aux Sénégalais que le mois du Ramadan s’est terminé mardi, et que mercredi serait ainsi célébré l’Aïd al-Fitr, communément appelée Korité.

"Nous n’avons pas commencé ensemble (le ramadan). Il y a eu un décalage d’un jour des uns par rapport aux autres, mais nous avons finalement (…) fêté ensemble aujourd’hui", a dit à VOA Afrique l’Imam et député M’Baye Niang, expliquant que la Commission de la Coordination des Musulmans de Dakar a déclaré lundi ne pas avoir vu la lune, donc avoir décidé de jeuner 30 jours.

De son côté, Serigne Modou Mamoune Bousso de la Confrérie des Mourides, Imam de la grande mosquée de Touba, a confirmé la nouvelle. "Nous l’avons vu ici même à Guédé-Bousso", a déclaré le guide religieux, ajoutant que des musulmans de Tambacounda, de Diourbel et de Tivaouane avaient fait le même constat.

La Korité a ainsi été célébrée mercredi 6 juillet au Sénégal par l’ensemble de la communauté musulmane. Ce qui n’est pas du tout ordinaire car pendant de longues années la date de la célébration a été différente selon l’appartenance confrérique.

Ce mercredi, jour de l’Aïd-El-Fitr, est donc le 1er du mois de Châwal, qui marque la fin d’un mois de grâce et d’acceptation des prières.

XS
SM
MD
LG