Liens d'accessibilité

Agression ultraviolente et gratuite dans le métro de Barcelone


Quelques personnes attendent le train dans une station de métro située à proximité du salon Mobile World Congress à Barcelone, Espagne, 23 février 2016.

Quelques personnes attendent le train dans une station de métro située à proximité du salon Mobile World Congress à Barcelone, Espagne, 23 février 2016.

Quatre Espagnols âgés de 20 et 21 ans ont été arrêtés et écroués cette semaine pour l'agression ultraviolente et gratuite d'un homme rencontré un dimanche matin dans le métro de Barcelone, en juin, a annoncé samedi la police.

L'agression, survenue "sans mobile apparent", avait été particulièrement brutale, selon le communiqué des Mossos d'Esquadra, les policiers de la région autonome de Catalogne.

"En raison des multiples coups de pied reçus sur le corps et notamment à la tête, la victime doit à présent se déplacer en fauteuil roulant", elle a dû subir "différentes opérations chirurgicales" et "perdra en partie la vision d'un oeil", selon la police.

L'agression avait eu lieu le 26 juin, peu avant 6H00 du matin, dans une rame du métro de la deuxième ville d'Espagne, fréquentée l'été par de très nombreux touristes.

Le voyageur espagnol de 46 ans avait été mis à genoux puis passé à tabac par le quatuor de jeunes agresseurs, domiciliés dans une ville voisine de Barcelone.

L'enquête a depuis permis d'établir qu'ils étaient entrés sans ticket dans le métro, peu après son ouverture tôt le dimanche, avaient brisé une vitre de protection d'un extincteur avant de rencontrer leur victime et de s'acharner sur elle.

Les images de vidéosurveillance ont joué "un rôle-clef dans l'enquête" pour parvenir à les identifier, a souligné la police.

Quarante-quatre jours après, les auteurs présumés des violences ont été arrêtés dans la ville de Badalona où ils habitaient et tous placés en détention provisoire. Seul l'un d'entre eux était connu de la police, pour vol avec violence.

XS
SM
MD
LG