Liens d'accessibilité

Aggreko prolonge son projet de centrale électrique en Côte d'Ivoire


Le géant de l'électricité Aggreko a annoncé l’extension de trois ans de son contrat de centrale électrique au gaz de 200 mégawatts en Côte d’Ivoire, ainsi qu’une option de reconduite ultérieure de deux ans. Selon l'Association de la presse africaine (APA), la centrale électrique d’Aggreko, située à Vridi, près d'Abidjan, la capitale, assure un approvisionnement crucial en électricité tant pour la Côte d’Ivoire que pour les pays limitrophes raccordés au réseau électrique ivoirien.

La centrale, qui a été installée en 2010, a produit 70 mégawatts pendant la première phase du projet. Sa capacité a ensuite été portée à 100 mégawatts en 2011, puis à 200 mégawatts en juin 2013.

« Nous sommes heureux de prolonger le contrat de la centrale électrique d'Aggreko, cette centrale représente un pilier important de notre programme d'amélioration des infrastructures énergétiques dans tout le pays », a précisé Amidou Traore, Directeur Général de CI-Energies, cité dans un communiqué diffusé par l'APA.

« Les 200 mégawatts générés par la centrale d'Aggreko constituent un élément important de notre offre énergétique et nous aident à maintenir l'approvisionnement de nos clients pendant que nous mettons en œuvre nos programmes d'infrastructure à long terme ».

Christophe Jacquin, directeur général d’Aggreko Afrique du Nord et Afrique de l’Ouest, a, pour sa part, déclaré que le projet en Côte d’Ivoire illustre la valeur ajoutée que le groupe apporte au service public en Afrique. « Nos solutions permettent de remédier aux pénuries d’électricité permettant ainsi à nos clients de maintenir l’alimentation électrique tout en s’employant à améliorer leurs systèmes de production », a-t-il ajouté.

XS
SM
MD
LG