Liens d'accessibilité

Afrique du Sud : Zuma nie les "rumeurs sur une relation amoureuse" derrière le limogeage du ministre des Finances


Jacob Zuma le 4 juin 2015. (Reuters/Sumaya Hisham)

Jacob Zuma le 4 juin 2015. (Reuters/Sumaya Hisham)

Jacob Zuma a nié samedi, dans un communiqué quelque peu insolite, qu'une relation amoureuse serait à l'origine du limogeage de son ministre des Finances qui a plongé l'économie du pays dans l'incertitude.

Le président sud-africain Jacob Zuma a nié samedi, dans un communiqué quelque peu insolite, qu'une relation amoureuse serait à l'origine du limogeage de son ministre des Finances qui a plongé l'économie du pays dans l'incertitude.

Depuis le limogeage surprise par M. Zuma du ministre Nhlanhla Nene mercredi, les médias sud-africains spéculent : le président a-t-il pris cette décision pour protéger la présidente de la compagnie aérienne nationale, Dudu Myeni, dont il serait "proche"?

Quelques jours avant son remplacement, le ministre des Finances avait refusé la renégociation d'un contrat entre la compagnie South African Airways (SAA) et Airbus, jugeant que la transaction n'était pas viable financièrement.

Le communiqué du président affirme que "les relations (de Mme Nyeni) avec le président sont strictement professionnelles", ajoutant que les "rumeurs sur une relation amoureuse et un enfant sont sans fondement et destinées à dénigrer le président".

Ce projet était porté par Dudu Myeni, présidente du conseil d'administration de SAA et amie très proche de Jacob Zuma.

Le limogeage de M. Nene, alors que l'Afrique du Sud est confrontée à un chômage élevé, une faible croissance et des tensions sociales, a fait plonger le rand, la devise nationale, à des niveaux historiquement bas, a provoqué de nombreux appels à la démission de M. Zuma.

M. Nene, premier noir africain à occuper le poste de ministre des Finances en Afrique du Sud, avait été nommé en mai 2014 après la réélection de Jacob Zuma à la tête du pays.

Il a été remplacé par David van Rooyen, un député de l'ANC, le parti au pouvoir qui a prêté serment jeudi à Pretoria.

La vie privée de Jacob Zuma, âgé de 74 ans et marié actuellement à quatre femmes, a déjà défrayé la chronique.

AFP

XS
SM
MD
LG