Liens d'accessibilité

Afrique du Sud: trois mineurs portés disparus dans une mine d'or


Des mineurs en grève à la mine Ashanti AngloGold, en Fochville près de Johannesburg, en Afrique du Sud, le jeudi 18 octobre 2012. (AP Photo / Themba Hadebe)

Des mineurs en grève à la mine Ashanti AngloGold, en Fochville près de Johannesburg, en Afrique du Sud, le jeudi 18 octobre 2012. (AP Photo / Themba Hadebe)

Trois mineurs sont portés disparus dans une mine d'or d'Afrique du Sud après l'effondrement en surface vendredi de bureaux qui se sont enfoncés à 30 mètres de profondeur, a-t-on appris auprès d'un syndicat de mineurs.

Un total de "75 mineurs ont été sauvés, il y en a trois qui sont portés disparus et les rochers continuent à tomber. Nous prions", a déclaré à l'AFP Manzini Zungu, porte-parole de l'Association du syndicat des mineurs (AMCU).

L'incident s'est produit vendredi à 08H40 (06H40 GMT) dans la mine d'or de Makonjwaan à Barbeton, dans le nord-est du pays, dans la province sud-africaine du Mpumalanga.

"Il s'agit du deuxième terrible incident en deux semaines. C'est incompréhensible", a ajouté l'AMCU. "Nous sommes terriblement attristés et choqués d'entendre qu'un tel incident a encore frappé nos membres."

Quatre mineurs avaient été tués en janvier dans l'incendie souterrain d'une mine de platine près de Rustenburg dans le nord de l'Afrique du Sud.

Plusieurs graves accidents se sont produits ces dernières années dans les mines sud-africaines, qui sont les plus profondes au monde. Le pays, riche de nombreux minerais, tire notamment des revenus importants de l'or, du charbon, du platine et du diamant.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG