Liens d'accessibilité

Afrique du Sud : le procès de Malema, reporté


Julius Malema est poursuivi pour corruption (Reuters)

Julius Malema est poursuivi pour corruption (Reuters)

Au terme d’une brève audience mardi à Polokwane, le procès pour corruption intenté à Julius Malema a été reporté au 3 août 2015. L’ancien président de la Ligue de jeunesse du Congrès national africain (ANC), le parti au pouvoir, a été mis en cause dans une affaire de détournement de millions de fonds publics.

Malema, 33 ans, est accusé d'avoir reçu quelque 392.000 dollars en 2009, provenant d’un contrat gouvernemental de plus de 4 millions de dollars, avant même qu’un appel d'offre ne soit publié. L'argent était destiné aux routes de la province natale de Malema.

Il nie ces accusations qui sont, selon lui, politiquement motivées.

Exclu de l’ANC en 2012, le leader du nouveau parti anticapitaliste « Economic Freedom Fighters » a vertement critiqué le président Jacob Zuma il y a un mois au Parlement, le sommant de restituer les fonds publics qu’il a utilisé pour rénover son ranch.

Malema devait être jugé jusqu'au 31 octobre. Le parquet a expliqué le renvoi par l'indisponibilité de certains avocats. Le jeune député pourrait perdre son siège au parlement s'il est condamné. La procédure risque toutefois de durer très longtemps dans la mesure où la Constitution sud-africaine prévoit de nombreuses voies de recours.

XS
SM
MD
LG