Liens d'accessibilité

Afrique du Sud : Barack Obama lance un programme de formation de jeunes Africains aux Etats-Unis


Le président Obama à Soweto

Le président Obama à Soweto

Le président américain a dit qu'il veut renouveler l'African Growth and Opportunity Act (AGOA), qui a éliminé les droits de douane pour la plupart des exportations africaines vers les États-Unis. Cette loi arrive à échéance en 2015.

Le président des Etats-Unis poursuit sa tournée pour promouvoir le commerce, le développement économique et la démocratie à travers le continent africain. Barack Obama a eu des entretiens samedi avec le président sud-africain, Jacob Zuma, à Pretoria avant de tenir un forum citoyen à Soweto, où il a répondu aux questions de jeunes leaders africains.

Le président Obama à Soweto

Le président Obama à Soweto

Devant une audience de plus 600 jeunes Africains réunis en Afrique du Sud, au Ken ya, en Ouganda et au Nigeria, il a annoncé un programme visant à amener 500 jeunes Africains aux États-Unis chaque année pour une formation en leadership et de mentorat.

Lors d'une conférence de presse avec M. Zuma un peu plus tôt, M. Obama a déclaré que le but principal de sa visite était d'encourager les échanges et les investissements pour stimuler la croissance en Afrique du Sud tout en bénéficiant également aux Etats-Unis.

​Le président américain a dit qu'il veut renouveler l'African Growth and Opportunity Act (AGOA), qui a éliminé les droits de douane pour la plupart des exportations africaines vers les États-Unis. Cette loi arrive à échéance en 2015.

Les présients Obama et Zuma et leurs épouses à Pretoria

Les présients Obama et Zuma et leurs épouses à Pretoria



M. Obama a déclaré les Etats-Unis ne sont pas menacée par les lourds investissements de la Chine et d’autres pays en Afrique. Mais, a-t-il dit, les Africains devraient se demander si ces investissements produisent des emplois et de l'argent en Afrique.

Soweto, lieu du forum citoyen, est surtout connu comme le principal site des manifestations de 1976 contre les pratiques d'apartheid des anciens dirigeants blancs du pays.

Le président Obama a rappelé samedi comment les protestations Soweto l’ont inspiré en tant que jeune homme. Il a dit qu'ils ont guidé le choix entre la justice et l'injustice.

Le président a également rendu plusieurs fois hommage à l'ancien président sud-africain Nelson Mandela, qui reste un état critique dans un hôpital de Pretoria. Dimanche, M. Obama prévoit de visiter Robben Island, où Nelson Mandela a passé près de deux décennies en prison sous le régime de l'apartheid.

Des manifestants dispersés par la police à Soweto

Des manifestants dispersés par la police à Soweto

​Quelques centaines de manifestants protestant contre la politique étrangère américaine se sont rassemblés samedi à l'extérieur de l'Université de Johannesburg où le forum citoyen avait lieu.

La visite du président a également suscité des protestations au Cap et à Pretoria vendredi. Les manifestants chantaient et brandissaient des banderoles pour exprimer leur mécontentement contre M. Obama sur un large éventail de questions, y compris l'utilisation de drones, la prison américaine de Guantanamo Bay, à Cuba, et le soutien américain à Israël.
XS
SM
MD
LG