Liens d'accessibilité

Le sommet de l’UA approuve un budget de $280 millions


Le QG de l'UA dans la capitale éthiopienne

Le QG de l'UA dans la capitale éthiopienne

Cette somme, qui proviendra surtout de partenaires étrangers, financera les opérations de l’Union africaine pour la prochaine année

Le sommet de l’Union africaine s’est ouvert sur des appels pour un plus grand rôle de l’organisation dans le règlement des conflits régionaux. Et l’Union dit envisager un soutien à des interventions militaires dans l’est de la République démocratique du Congo et au Mali.

Bien que le thème du 19è sommet annuel de l’UA porte sur la promotion du commerce intra-africain, les questions de sécurité ont été au centre des discussions.

Samedi, le Conseil de paix et de sécurité de l’UA a affirmé son soutien aux nations ouest-africaines pour préparer une intervention militaire dans le nord du Mali, où les militants islamistes ont pris le contrôle de plusieurs villes et localités.

Concernant le Soudan et le Soudan du sud, des progrès ont été signalés dans leurs pourparlers de paix, sous l’égide de l’UA. Les leaders des deux pays avaient eu une réunion à huis-clos à la veille du sommet. Les pourparlers, qui ont repris la semaine dernière, portent sur les questions en suspens depuis l’indépendance du sud l’année dernière.

Les leaders de l’UA présents à Addis Abeba ont approuvé un budget de $280 millions pour financer les opérations de l’organisation durant la prochaine année.

Nkosazana Dlamini-Zuma

Nkosazana Dlamini-Zuma

Dimanche, les participants ont élu la ministre sud-africaine des Affaires étrangères Nkosazana Dlamini-Zuma comme la nouvelle dirigeante de l’UA. C’est la première femme et le premier citoyen d’Afrique du Sud à occuper ce poste.

XS
SM
MD
LG