Liens d'accessibilité

La société civile s’insurge contre l’accession du président Obiang Nguema à la tête de l’Union africaine


Le président Teodoro Obiang Nguema

Le président Teodoro Obiang Nguema

Le sommet de l’Union Africain d’Addis-Abeba a confié la présidence tournante de l’organisation au chef de l’Etat équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema. Ce choix est critiqué par la société civile, qui fait remarquer que M.Obiang Nguema, âgé de 68 ans, dirige d’une main de fer son pays depuis son coup d’Etat de 1979.

Le président Obiang Nguema est « reconnu pour être vraiment dictateur en Afrique, reconnu également pour les violations des droits humains chez lui et avec la pratique de la torture, qui est presque systématique », a déclaré Alioune Thine, président de la Rencontre africaine des droits de l’Homme (RADDHO), dans une interview accordée à Nicolas Pinault.

Soulignant l’absence de la liberté de presse, de la société civile ou d’une opposition digne de ce nom en Guinée équatoriale, le président de la RADDHO a dit que le choix du président Obiang Nguema « va ternir l’image de l’Afrique. »

XS
SM
MD
LG