Liens d'accessibilité

Les Noirs abattus par la police symbolisent un "grave problème", selon Barack Obama


Le président Barack Obama

Le président Barack Obama

Les morts de deux Africains-Américains en autant de jours, abattus par des policiers filmés au moment des faits, sont le symbole d'un "grave problème" dans la société américaine, a dénoncé le président américain.

"Admettre que nous avons un grave problème ne contredit en rien notre respect et notre reconnaissance envers l'immense majorité des policiers qui mettent leurs vies en jeu pour nous protéger au quotidien", a-t-il écrit dans

Read @POTUS’s statement on the fatal shootings of Alton Sterling and Philando Castile: https://t.co/K313srpinP pic.twitter.com/rVj40rHRKE

— The White House (@WhiteHouse) July 7, 2016 " target="_blank">un communiqué.

Mardi, peu avant une heure du matin, Alton Sterling a été abattu à Baton Rouge, en Louisiane après avoir été appréhendé et plaqué au sol par deux policiers. Deux vidéos montrant l'intervention sous deux angles différents avaient rapidement émergé sur la toile et généré une indignation nationale. Le lendemain soir, Philando Castile a été abattu de plusieurs balles à Falcon Heights, dans le Minnesota. Ses derniers instants ont été filmés par sa petite amie qui a posté la vidéo sur Facebook Live, vue plus de 3,5 millions de fois jeudi.

"Ce qui est clair, c'est que ces fusillades meurtrières ne sont pas des incidents isolés", a ajouté le président Obama, qui a pour habitude de s'exprimer lors de ce genre d'événements.

"Ils sont symptomatiques de défis plus larges au sein de notre système judiciaire", a-t-il lancé, ainsi que "des disparités raciales qui apparaissent dans le système année après année et le manque de confiance qui en résulte entre les forces de l'ordre et de trop nombreuses communautés".

XS
SM
MD
LG