Liens d'accessibilité

Afghanistan: l’ancien président Burhanuddin Rabbani tué dans un attentat-suicide


Afghanistan: l’ancien président Burhanuddin Rabbani tué dans un attentat-suicide

Afghanistan: l’ancien président Burhanuddin Rabbani tué dans un attentat-suicide

L’ancien chef d' Etat habitait un quartier diplomatique de Kaboul hautement sécurisé, près de l’ambassade américaine et de plusieurs édifices du gouvernement.

La police afghane a annoncé la mort de l’ancien président Burhanuddin Rabbani dans un attentat-suicide. Il dirigeait les efforts de paix avec les Talibans. L’explosion s’est produite tard dans la journée du mardi (heure locale) dans la résidence de M. Rabbani, à Kaboul. L’un des conseillers du président afghan Hamid Karzai, Masoom Stanekzai, en est sorti blessé.

Burhanuddin Rabbani était le président du Haut Conseil de Paix de l’Afghanistan, une entité formée par le président Karzai en vue de trouver une solution politique à la guerre. Un porte-parole de M. Karzai a déclaré à la presse que le chef de l’Etat écourtera sa visite aux Etats-Unis pour l’Assemblée générale de l’ONU, à cause des derniers développements dans la capitale afghane.

L’ancien président habitait un quartier diplomatique hautement sécurisé, près de l’ambassade américaine et de plusieurs édifices du gouvernement.

Vue de la zone diplomatique de Kaboul attaquée le 13 septembre 2011

Vue de la zone diplomatique de Kaboul attaquée le 13 septembre 2011

La semaine dernière, les insurgés Taliban avaient lancé une attaque de près de 20 heures dans cette zone, la plus longue depuis le début de la guerre en 2001. Les militants avaient pris pour cible l’ambassade des Etats-Unis, le QG de l’OTAN et celui de la Police nationale. Dans cette attaque coordonnée, 14 personnes ont trouvé la mort et plus de 24 autres ont été blessées. Des agents de sécurité afghans, soutenus par des hélicoptères de l’OTAN, avaient fini par éliminer tous les neuf assaillants et mettre un terme à la violence.

XS
SM
MD
LG