Liens d'accessibilité

Afghanistan: la « Loya Jirga » étudie le projet d'accord entre Washington et Kaboul


La Loya Jirga à Kaboul

La Loya Jirga à Kaboul

S’exprimant devant la « Loya Jirga », la grande assemblée traditionnelle afghane, le président Hamid Karzaï a demandé à ses membres d’approuver l’accord de sécurité négocié avec les États- Unis. Ce traité permettrait à entre 10.000 à 15.000 soldats étrangers de rester en Afghanistan après le retrait des forces de l'OTAN du pays en 2014.
Le président Hamid Karzai a invité les membres de la Loya Jirga à approuver le projet d'accord avec les Etats-Unis

Le président Hamid Karzai a invité les membres de la Loya Jirga à approuver le projet d'accord avec les Etats-Unis


Un projet de texte de l'accord mis en ligne par le gouvernement afghan précise que les troupes américaines ne pourraient entrer dans des maisons afghanes que dans des cas exceptionnels - un point de discorde qui aura persisté tout au long des négociations sur l’accord, qui auront duré presque un an.

Quelques heures avant l’ouverture de la Loya Jirga, le secrétaire d'Etat américain John Kerry a annoncé que les deux parties s'étaient entendues sur le texte final de l’accord bilatéral de sécurité.

On s’attend à ce que la Loya Jirga passe trois jours à débattre de l'accord, qui va régir les rapports entre Washington et Kaboul pour les années à venir. Le groupe doit donner son approbation avant que le document ne soit soumis à un vote du parlement afghan.

Le groupe peut réviser ou rejeter toute clause du projet d'accord, et un rejet ferme du document empêcherait probablement son adoption par le gouvernement afghan.
XS
SM
MD
LG