Liens d'accessibilité

Karzaï : l’Afghanistan est prêt à assurer sa propre sécurité maintenant


Hamid Karzaï (à g.) s'entretient avec Leon Panetta à Kaboul (15 mars 2012)

Hamid Karzaï (à g.) s'entretient avec Leon Panetta à Kaboul (15 mars 2012)

Le leader afghan, qui a rencontré le chef du Pentagone à Kaboul, souhaite le retrait de l’OTAN de toutes les zones rurales

Le président afghan Hamid Karzaï appelle les forces de l'OTAN à se retirer des villages afghans et regagner leurs bases, après l'assassinat de 16 civils dans le sud de l'Afghanistan plus tôt cette semaine. Un sergeant de l’armée américaine est soupçonné d’être l’auteur de cette tuerie.

La déclaration de M. Karzaï est intervenue jeudi alors que les talibans ont annoncé qu'ils suspendaient les pourparlers de paix avec les États-Unis jusqu'à ce que « les Américains clarifient leur position sur les thèmes en discussion », y compris un échange de prisonniers. Les Etats-Unis auraient eu des contacts préliminaires au Qatar avec le groupe d'insurgés afghans, dans le but de trouver un règlement politique à la guerre qui dure depuis plus de dix ans, alors que les troupes internationales commencent à quitter l'Afghanistan.

Des Afghans brûlent une photo du président Barack Obama lors d'une manifestation à Jalalabad (13 mar 2012)

Des Afghans brûlent une photo du président Barack Obama lors d'une manifestation à Jalalabad (13 mar 2012)



Le président Karzaï a dit au Secrétaire américain à la Défense Leon Panetta, en visite à Kaboul, que le gouvernement afghan veut prendre le contrôle complet de la sécurité du pays en 2013 plutôt qu’en 2014, comme prévu. Lors de ces entretiens, M. Karzaï a annoncé à M. Panetta : «L'Afghanistan est prêt à prendre en charge toutes les responsabilités de sécurité, maintenant. »

Le dirigeant afghan a également exigé de l'OTAN qu’elle retire ses soldats des zones rurales de l'Afghanistan après le massacre de civils afghans, dimanche dernier, dans la province de Kandahar.

XS
SM
MD
LG