Liens d'accessibilité

Afghanistan: l’OTAN transfert ses responsabilités dans un contexte de violence


Le ministre afghan de la Défense ( second à droite) durant la cérémonie de transfert des responsabilités de l'OTAN aux forces afghanes dans la province du Bamiyan

Le ministre afghan de la Défense ( second à droite) durant la cérémonie de transfert des responsabilités de l'OTAN aux forces afghanes dans la province du Bamiyan

L’Otan a transféré ce dimanche ses responsabilités aux autorités afghanes dans la province de Bamyan, sur fond de violence : d’autres proches du président Hamid Karzai ont été assassinés.

C'est la première étape d'un processus de transition censé s'achever fin 2014 avec le retrait total des soldats de l'Alliance. La province de Bamyan est l’une des moins dangereuses du pays, où peu de combats sont signalés.

Mais le pays est toujours très instable et les autorités sont la cible de nombreuses attaques. Jan Mohammad Khan, un des bras droit du président Hamid Karzai a été assassiné ce dimanche 18 juillet, à son domicile à Kaboul. Il était notamment l’ancien gouverneur de la province d’Uruzgan et un proche conseiller du président.

De même, des hommes armés ont abattu Mohammad Ashim Watanwal, un législateur de la même province. L’attaque a eu lieu dimanche soir, dans sa maison dans le quartier Karte Chaar de Kaboul. Les autorités n’ont pas fourni de détails supplémentaires mais elles affirment que des combats sont en cours dans la région.

La semaine dernière, c’est Ahmad Wali Karzai, le frère du président, qui a été assassiné à Kandahar.

XS
SM
MD
LG