Liens d'accessibilité

Ben Laden : Que savait le Pakistan ?


Des soldats pakistanais devant la maison où se cachait Ben Laden, au Pakistan.

Des soldats pakistanais devant la maison où se cachait Ben Laden, au Pakistan.

Les soupçons pèsent sur le Pakistan. Comment les autorités pouvaient-elles ignorer que l’homme le plus recherché au monde vivait confortablement sur son territoire ? La question se pose notamment en Afghanistan et aux Etats-Unis ?

Les autorités afghanes estiment que les services de renseignement pakistanais devaient savoir que qu’Oussama Ben Laden vivait dans leur pays. Un porte-parole du ministère afghan de la Défense, Zahir Azimi, a en effet déclaré, lors d’une conférence de presse, mercredi, que la présence de Ben Laden dans une maison dans la ville-garnison d’Abbottabad laisse entendre que les autorités pakistanaises étaient au courant qu’il s’y cachait.

Sa présence pouvait non seulement être découverte par de « solides » agences de renseignements tels que l’ISI du Pakistan, mais aussi par de « très faibles gouvernements dotés de faibles services de renseignements » affirme Zahir Azimi. Il souligne que de nombreuses questions s’adressent à l’ISI et qu’elles méritent des réponses.

Les autorités pakistanaises ont renforcé la sécurité autour du consulat des Etats-Unis Karachi au Pakistan après la mort de Ben Laden.

Les autorités pakistanaises ont renforcé la sécurité autour du consulat des Etats-Unis Karachi au Pakistan après la mort de Ben Laden.

De l’autre cote de la frontière, au Pakistan, le Premier ministre Yousuf Raza Gilani défend son pays. Lors d’une visite à Paris, mercredi, il a expliqué que si Ben Laden avait pu se cacher aussi longtemps, ce n’était pas seulement dû a un échec des services de renseignements pakistanais, mais celui des services de renseignements du monde entier.

Aux Etats-Unis aussi, on se pose des questions. On se demande notamment comment le chef d’Al-Qaida a pu vivre dans un luxueux complexe sans que les autorités ne soient au courant et sans l’aide d’un réseau local.

En attendant, le bâtiment et ses alentours ont été placés sous scellés par l’armée et la police pakistanaises.

XS
SM
MD
LG