Liens d'accessibilité

Afghanistan : les autorités font état d’un complot contre le président Karzaï


Le président Hamid Karzaï et le Premier ministre indien Manmohan Singh à New Dehli

Le président Hamid Karzaï et le Premier ministre indien Manmohan Singh à New Dehli

L’annonce de mercredi intervient a la suite d’une série d’assassinats de personnalités afghanes en vue, y compris Ahmad Wali Karzaï, demi-frère du chef de l’Etat.

Les services de renseignement afghans affirment avoir arrêté six personnes suspectées de préparer une tentative d’assassinat du président afghan Hamid Karzaï. Certains suspects auraient reçu une formation au Pakistan voisin, indiquent les mêmes sources.

Le porte-parole du Directorat national de la sécurité de l’Afghanistan, Lutfullah Mashal, a dit qu’un groupe « dangereux et bien formé », comprenant des enseignants et des étudiants liés à Al-Qaïda, est responsable du complot. Le groupe était parvenu à recruter un des gardes du corps du président Karzaï, a-t-il précisé.

Le président afghan a fait l’objet de diverses tentatives d’assassinat depuis son accession au pouvoir en 2002.

L’annonce de mercredi intervient a la suite d’une série d’assassinats de personnalités afghanes en vue, y compris Ahmad Wali Karzaï, demi-frère du chef de l’Etat.

Les autorités américaines et afghanes accusent le réseau Haqqani de concevoir et de mener des attaques en Afghanistan avec le soutien des services secrets pakistanais.

Des responsables de l’OTAN ont fait état, mercredi, de la mort d’un chef de ce réseau dans la province de Khost, dans le Sud-Est, dans un raid aérien de la coalition internationale.

XS
SM
MD
LG