Liens d'accessibilité

Affrontements entre FARDC et ADF près de Beni


Des habitants de Beni au Nord-Kivu bloquent la route, 22 octobre 2014

Des habitants de Beni au Nord-Kivu bloquent la route, 22 octobre 2014

Depuis un mois, une centaine de personnes ont été tuées dans différentes attaques attribuées aux ADF.

Des affrontements ont opposé lundi après-midi l'armée congolaise et de présumés rebelles ougandais près de Beni, 'à l'intérieur du parc national des Virunga", a déclaré à l'AFP Julien Paluku, gouverneur du Nord-Kivu, précisant qu'une otage avait été libérée.

Aucune source militaire n'était joignable dans l'immédiat pour donner plus de précisions sur les combats, et éventuellement donner un bilan.

Du 2 octobre au 2 novembre, les "massacres successifs des ADF" dans différentes localités du territoire de Beni ont coûté la vie à "environ 120 personnes" et poussé des milliers de familles à fuir, a recensé la Société civile du Nord-Kivu.

Onze personnes ont ainsi été tuées dans la nuit de samedi à dimanche, quelques heures après le départ du président Joseph Kabila, qui avait promis de "vaincre" l'ADF.

Celle-ci a toutefois conservé une capacité de nuisance et repris l'initiative depuis la mort brutale, en août, du général Jean-Lucien Bahuma, chef des opérations de l'armée congolaise.

Selon Teddy Kataliko, le président société civile du territoire Beni, "il faut une reponse militaire plus forte."

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG