Liens d'accessibilité

Affrontements entre militaires rwandais et rebelles Hutu


Le président du Rwanda, Paul Kagame (archives)

Le président du Rwanda, Paul Kagame (archives)

Selon le Rwanda, les assaillants au nombre d’une centaine, ont été repoussés et sont retournés en RDC ou restés au Rwanda.

Les autorités militaires du Rwanda affirment que des extrémistes Hutu basés dans l’Est de la République démocratique du Congo sont entrés au Rwanda ce mardi et ont lancé des attaques dans plusieurs villages près de la frontière.

Un porte-parole militaire a accusé le mouvement rebelle des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) d’avoir mené l’attaque qui a entrainé des affrontements avec les forces armées rwandaises. Toutefois, l’agence Reuters rapporte que les FDLR, qui sont opposées au gouvernement rwandais dirigé par des Tutsi, ont nié toute participation à ces combats.

Ces nouveaux affrontements dans l’Est du Congo interviennent une semaine après la prise par les rebelles du M23 de la ville de Goma, située à la frontière entre le Rwanda et la RDC.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG