Liens d'accessibilité

Affrontements entre groupes armés à Tripoli


Un combattant rebelle dans Benghazi en Libye, le 30 mars 2011

Un combattant rebelle dans Benghazi en Libye, le 30 mars 2011

Des affrontements opposaient mardi des groupes armés dans l'ouest de la capitale libyenne Tripoli sous la coupe des milices depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011,

Les combats ont commencé lundi soir dans les quartiers résidentiels et commerciaux de Hay al-Andalous et Gargaresh.
Des tirs et des explosions ont été entendus mardi matin dans ces deux quartiers situés à deux kilomètres à l'ouest du centre de Tripoli, des témoins faisant état de "combats de rues".
Plusieurs axes routiers étaient bloqués et la plupart des habitants n'étaient pas en mesure de se rendre à leurs lieux de travail ou à leurs écoles en raison des violences.
La direction de la police à Tripoli, dépendant du ministère de l'Intérieur du gouvernement d'union nationale (GNA), a indiqué qu'elle était "en train", avec "la force qu'elle soutient", de "purger" la région des "hors la loi".
Aucun bilan d'éventuelles victimes n'a été communiqué.
Depuis la chute de l'ancien régime, les groupes armés se livrent à une lutte d'influence sans merci dans la capitale en l'absence d'une armée ou d'une police régulières.
Depuis son entrée en fonction en mars 2016, le GNA a échoué à asseoir son autorité sur l'ensemble du pays. A Tripoli, il a réussi à obtenir la ralliement de quelques milices mais plusieurs quartiers restent contrôlés par d'autres groupes qui lui sont hostiles.

Avec AFP

Votre avis

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG