Liens d'accessibilité

Affrontements à Hong Kong


Les esprits s’échauffent

Les esprits s’échauffent

Des combats de rue ont éclaté entre les manifestants pro-démocratie et des habitants mécontents s'opposant aux protestations qui durent depuis une semaine. La police est intervenue pour tenter de séparer les deux groupes.

Les échauffourées ont commencé quand des centaines de partisans du Parti communiste ont attaqué un site des manifestants dans le quartier de Mong Kok, détruisant des tentes et des bannières.

Ces opposants aux manifestations, s’identifient comme étant des hommes d’affaires et des travailleurs.

Pour empêcher les heurts, des policiers ont formé une chaîne humaine.

Aucune blessure grave n’a été signalée.

En dépit des affrontements d’aujourd’hui, le nombre de manifestants a diminué. Ils ne seraient plus que quelques dizaines.

La pluie et la reprise du travail après un congé de deux jours pourraient expliquer le ralentissement du mouvement.

Les chefs de file étudiants des manifestations prodémocratie à Hong Kong ont annoncé qu'ils ne participeraient pas aux négociations avec le gouvernement sur la réforme électorale du territoire chinois, estimant que la police avait laissé des groupes mafieux les attaquer.

Les manifestants demandent à la Chine des élections démocratiques en 2017 et la démission de Leung Chun-ying, chef de l’exécutif de ce territoire chinois semi-autonome. De son côté, le Parti communiste de la Chine juge ces manifestations illégales.

XS
SM
MD
LG