Liens d'accessibilité

Affaire de faux billets au Sénégal : liberté provisoire pour le chanteur Thione Seck


Youssou Ndour et Thione Seck lors d'un concert à Dakar, le 8 septembre 2012.

Youssou Ndour et Thione Seck lors d'un concert à Dakar, le 8 septembre 2012.

Ecroué le 27 mai 2015 à Dakar, Thione Seck est sorti de prison vendredi après avoir bénéficié d'une liberté provisoire et présenté des garanties sur sa présence au Sénégal.

Le chanteur Thione Seck, un grand nom de la musique sénégalaise, a été remis en liberté provisoire après une détention préventive de près de neuf mois pour tentative d'escroquerie et blanchiment dans le cadre d'une enquête sur des faux billets, a-t-on appris samedi auprès d'un de ses avocats.

Ecroué le 27 mai 2015 à Dakar, Thione Seck est sorti de prison vendredi après avoir bénéficié d'une liberté provisoire et présenté des garanties sur sa présence au Sénégal. "La procédure continue", a déclaré à l'AFP Me Bamba Cissé, un de ses avocats.

Le sexagénaire, auteur de plusieurs albums à succès et une des plus belles voix du Sénégal, avait été inculpé de "détention de signes monétaires, tentative d'escroquerie, association de malfaiteurs et blanchiment". Thione Ballago Seck, de son nom complet, avait rejeté ses accusations.

La presse locale avait fait état de la découverte dans sa maison à Dakar de fortes sommes en faux billets d'euros et de dollars. Un de ses avocats, Me Ousmane Sèye, avait rejeté "les différents montants avancés dans la presse" des devises retrouvées au domicile du chanteur, allant de 6,5 milliards à 42 milliards de FCFA (de près de 10 millions à plus de 64 millions d'euros).

Issu d'une famille de griots, Thione Seck a évolué au sein de divers groupes dont Orchestra Baobab, légendaire formation sénégalaise des années 1970, avant de fonder au milieu des années 1980 le Raam Daan, qu'il dirige toujours. Sa discographie comprend notamment "Allô Petit", "Orientissimo" et "Diaga".

AFP

XS
SM
MD
LG