Liens d'accessibilité

AeroMobil, la voiture volante pour émuler James Bond


Le prototype Flying Roadster (Photo Aeromobil)

Le prototype Flying Roadster (Photo Aeromobil)

Le prototype Flying Roadster compte deux sièges, et peut soit rouler, soit voler. Il ne lui faut que 300 mètres, au maximum, pour décoller d’un gazon ou d’une piste.

AeroMobil, une petite start-up slovaque, a dévoilé un beau joujou au South by Southwest, grande kermesse de la haute technologie interactive à Austin au Texas. Il s’agit d’une petite voiture volante, qui pourrait être commercialisée dès 2017, à en croire Juraj Vaculik, le patron d’AeroMobil.

Le prototype compte deux sièges, et peut soit rouler, soit voler. Il ne lui faut que 300 mètres, au maximum, pour décoller d’un gazon ou d’une piste. Sur Terre, il peut atteindre 160 km/hr, contre 200 km/hr en vol.

Ou se garer, une fois revenu au sol ? Et bien dans un parking, le véhicule ayant la taille d’une voiture normale. Quant au ravitaillement, il suffit d’une pompe à essence.

Ce premier modèle d’AeroMobil est donc capable de voler et d’être auto-conduit, ce qui permet d’économiser beaucoup de temps sur des distances relativement courtes, puisqu’il n’est plus besoin de passer par un aéroport.Encore faudra-t-il attendre l’approbation de la FAA. Le Flying Roadster coûtera plusieurs centaines de milliers de dollars. S’il se vend bien, Aeromobil compte mettre au point un modèle autonome.

Alors voilà, si vous avez toujours rêvé d’émuler James Bond, AeroMobil est là pour satisfaire tous vos fantasmes!

XS
SM
MD
LG