Liens d'accessibilité

Advens sort du capital de la principale huilerie au Sénégal


l'arachide

l'arachide

Le gouvernement sénégalais a conclu un accord à l'amiable avec l'actionnaire majoritaire de Suneor. L’accord libère le groupe français du capital de la principale société d'huilerie du pays et pilier de la production d'arachide du pays.

Le ministre de l'Economie et des Finances, Amadou Bâ a confirmé la sortie d’Advens du capital de la Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal (Sonacos), rebaptisée Suneor.

"Nous avons convenu de nous séparer", a affirmé le ministre à la télévision sénégalaise RTS, expliquant qu’il s’agissait d’un choix entre "le contentieux" ou "l'arbitrage" des tribunaux.

"Les services techniques vont étudier à partir de (mardi) les conditions pratiques de mise en oeuvre", a-t-il précisé.

"Je suis fier de rendre à l'Etat ce qu'(il) m'a confié. Je considère que l'Etat m'a confié pendant une dizaine d'années une entreprise extrêmement difficile à gérer, compliquée", mais "entre 2005 et 2015, à l'époque où personne ne croyait en l'arachide, (...) j'y ai cru", a de son côté commenté le patron franco-sénégalais d'Advens, Abbas Jaber, sur la RTS.

Aucune des parties n'a précisé les modalités de ce divorce à l'amiable qui, d'après le journal privé Le Quotidien, devraient être déterminées par une commission technique à l'issue de "dix jours de réflexion".

Avec AFP

XS
SM
MD
LG