Liens d'accessibilité

Le Conseil de sécurité de l’ONU adopte une nouvelle résolution sur la RCA


Des victimes civiles attendent d'être soignées à l'hôpital de Bangui, le 5 déc. 2013

Des victimes civiles attendent d'être soignées à l'hôpital de Bangui, le 5 déc. 2013

Cette mesure autorise le déploiement de nouveaux contingents français et africains en vue de rétablir l’ordre en Centrafrique

Le Conseil de sécurité de l'ONU a autorisé le déploiement de plus de troupes françaises et africaines en République centrafricaine, où des affrontements violents ont été signalés dans la capitale, Bangui.

Le chef de Médecins sans frontières en République centrafricaine, Sylvain Groulx, a dit au service francophone de la VOA, qu’au moins huit personnes ont été tuées et 70 autres blessées dans les combats de jeudi.


Des coups de feu ont été signalés dans plusieurs quartiers de Bangui avant l'aube. Le Porte-parole du président par intérim Michel Djotodia accuse les partisans de l'ancien président François Bozizé d’avoir lancé des attaques. D’ailleurs, le coordonnateur du Front pour le retour à l’ordre constitutionnel en Centrafrique de l’ex-président, Lin Banoukepa, a revendiqué la responsabilité de ces attaques, dans une interview accordée jeudi matin à la VOA.


La résolution du Conseil de sécurité permet à la France et l'Union africaine de renforcer l’effectif de leurs forces militaires en RCA et d’aider à rétablir l'ordre.

La France s'est engagée à accroître sa présence dans le pays d'environ 1 000 soldats, tandis que la force dirigée par l'UA devrait atteindre 3 600 soldats d’ici la fin de ce mois.
XS
SM
MD
LG