Liens d'accessibilité

Accord sino-américain pour réduire les émissions de gaz à effet de serre


L'accord intervenu entre Washington et Beijing devrait permettre, à terme, de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre (AP)

L'accord intervenu entre Washington et Beijing devrait permettre, à terme, de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre (AP)

Les Etats-Unis sont d'accord pour réduire leurs émissions de gaz carbonique de 26 à 28 % d’ici 2025, ce qui représente le double du niveau des efforts actuels de réduction de la pollution.

Les Etats-Unis et la Chine ont annoncé de nouveaux plans pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. L’annonce faite ce mercredi par les deux principaux émetteurs mondiaux de dioxyde de carbone pourrait jouer un rôle clé dans les efforts de lutte contre le changement climatique. Elle est intervenue au terme d’entretiens à Beijing entre le président Barack Obama et son homologue chinois Xi Jinping.

Selon M. Obama, les Etats-Unis sont d'accord pour réduire leurs émissions de gaz carbonique de 26 à 28 % d’ici 2025, ce qui représente le double du niveau des efforts actuels de réduction de la pollution.

M. Xi a déclaré de son côté que les émissions de C02 devraient culminer en Chine d’ici à 2030.

Dans une tribune publiée par le New York Times, le secrétaire d'État américain, John Kerry, écrit que cette annonce représente « un élan » dans les négociations climatiques mondiales, qui reprendront le mois prochain au Pérou et devraient se conclurent en 2015 en France.

Lors d'une conférence de presse, le président Obama a qualifié l'accord de « jalon important dans les relations sino-américaines ». Il montre ce qui est possible lorsque les deux pays travaillent ensemble, a-t-il ajouté.

Le chef de l’exécutif américain a également salué ce qu'il a estimé être la volonté de M. Xi de discuter de sujets qui ont refroidi les relations entre les deux plus grandes économies du monde pendant plusieurs années.

Le Secrétaire général des Nations Unies a salué l'annonce de l’accord entre la Chine et les Etats-Unis, qui « ont assumé le rôle de dirigeants que le monde attend d'eux ». Selon Ban Ki-moon, « l'engagement des gouvernements des deux plus grandes puissances économiques dans le monde offre une opportunité inédite à la communauté internationale d'arriver à conclure un accord significatif et universel en 2015 », lors de la conférence de Paris.

XS
SM
MD
LG