Liens d'accessibilité

Accord Etats-Unis-Afghanistan : Karzaï persiste et signe


Le président afghan, Hamid Karzaï

Le président afghan, Hamid Karzaï

Le président afghan Hamid Karzaï continue de dire que le gouvernement attendra, pour signer le pacte de sécurité avec les États- Unis, la tenue de la prochaine élection présidentielle dans son pays en avril 2014.

Dans une interview avec Radio Free Europe-Radio Liberty, qui a été diffusée mercredi, M. Karzaï a déclaré que l'accord est dans le meilleur intérêt de son pays. Mais selon lui, les États-Unis doivent d'abord cesser leurs raids contre des maisons afghanes et aider à relancer le processus de paix, qui est au point mort.

Il a également réitéré que les États-Unis ne doivent pas s’ingérer dans l'élection présidentielle en Afghanistan.

M. Karzaï ne semble plus exiger que les Etats-Unis garantissent que l'élection prévue le 5 avril 2014 soit libre et équitable, depuis ses entretiens lundi avec la conseillère à la sécurité nationale du président Barack Obama, Susan Rice, qui aurait fourni des assurances.

De son côté, Mme Rice a déclaré que le président Karzaï doit signer l'accord d'ici à la fin de cette année, faute de quoi les États-Unis n'auront d'autre choix que de retirer toutes leurs troupes d’ici à la fin de 2014 .

La grande assemblée des notables afghans, la Loya Jirga, a exhorté M. Karzaï à signer immédiatement le pacte, qui prévoit que des troupes américaines resteront en Afghanistan après 2014 pour aider le gouvernement dans sa luttee contre les talibans.

L'accord de sécurité entrerait en vigueur le 1er janvier 2015. Toutes les forces internationales déployées en Afghanistan doivent quitter le pays d’ici à la fin de 2014.
XS
SM
MD
LG