Liens d'accessibilité

Accord entre le Nigeria et la Suisse sur la restitution de la fortune de l'ex-dictateur Abacha


Le général-major Sani Abacha, ancien dictateur du Nigeria

Le général-major Sani Abacha, ancien dictateur du Nigeria

Le Nigeria et la Suisse ont signé une lettre d'intention concernant la restitution au Nigeria de 321 millions de dollars (292 millions d'euros) détournés par l'ancien dictateur Sani Abacha, selon une annonce de deux parties.

Cet accord a été signé suite à une rencontre, à Abuja, entre le vice-président nigérian Yemi Osinbajo et une délégation suisse dirigée par le chef de la diplomatie Didier Burkhalter.

La lettre d'intention "confirme le principe de la restitution des fonds avec un monitoring de la Banque mondiale. Ce monitoring est une exigence légale afin que l'argent puisse effectivement être rendu au Nigeria et utilisé comme le prévoit l'accord pour soutenir des programmes sociaux en faveur de la population nigériane", explique un communiqué publié sur le site Internet du département suisse des Affaires étrangères.

M. Abacha, au pouvoir de 1993 à sa mort, en 1998, est accusé d'avoir détourné au total2,2 milliards de dollars de la Banque centrale nigériane, ce que les Etats-Unis avaient qualifié d'acte "effronté de cleptocratie" en 1994.

M. Burkhalter a rappelé que la Suisse avait été le premier pays à restituer de l'argent des fonds Abacha, soulignant que "quelque 720 millions de dollars avaient été rendus au Nigéria il y a dix ans".

Les 321 millions de dollars avaient été déposés au Luxembourg puis confisqués par un tribunal à Genève en décembre 2014.

"La lutte contre la corruption est une des priorités de la Suisse", a affirmé M.Burkhalter.

"Nous garantissons que les fonds restitués vont être mis à profit pour les usages prévus" dans l'accord, a pour sa part assuré M. Osinbajo dans un communiqué séparé.

Le président nigérian Muhammadu Buhari, élu l'année dernière, a fait de la lutte contre la corruption, endémique dans la première puissance pétrolière d'Afrique, une des priorités de son mandat.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG