Liens d'accessibilité

Accrochages entre Casques bleus et hommes armés à Bangui ; le parlement exige l’intégration de l’armée


Des auto-blindées de l'ONU patrouillent à Bangui, 30 septembre 2015. (AP Photo)

Des auto-blindées de l'ONU patrouillent à Bangui, 30 septembre 2015. (AP Photo)

Les parlementaires ont marché mercredi dans la capitale centrafricaine pour exiger la paix et le réarmement des forces armées du pays.

Une centaine des parlementaires vêtus de noir en signe de deuil sont descendus dans les rues de Bangui selon le correspondant de VOA Afrique sur place,.

La marche n’était pas autorisée.

"Nous attendons du gouvernement des actes concrets. Il appartient à ce gouvernement et aussi à la communauté internationale d’intégrer nos forces de défense et de sécurité dans un délai d’une semaine ", a déclaré Ferdinand Nguendet, président du Conseil national de la transition, le parlement de la période transitoire.

Plus tôt dans la journée, des accrochages ont éclaté entre les forces de la MINUSCA et des hommes armés vers la sortie nord de la ville.

Au moins un mort et une dizaine de blessés ont été enregistrés, signale le correspondant de VOA Afrique.

XS
SM
MD
LG