Liens d'accessibilité

RDC : un panel onusien se penche sur les violences sexuelles


L'activiste Justine Masika Bihamba se bat contre les violences sexuelles liées aux conflits de la RDC

L'activiste Justine Masika Bihamba se bat contre les violences sexuelles liées aux conflits de la RDC

Cette initiative a été lancée par le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’Homme (BCNUDH) en collaboration avec l’hôpital de Panzi, à Bukavu.

Un panel d’experts de l’ONU a commencé, jeudi, à entendre des témoignages des victimes de viols à Bukavu. Les audiences sont prévues dans différentes provinces jusqu’au 10 octobre. Les conclusions du panel seront ensuite discutées le 12 octobre, à Kinshasa.

Cette initiative a été lancée par le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’Homme (BCNUDH) en collaboration avec l’hôpital de Panzi, à Bukavu. « Le principal objectif de ce panel et de ce projet est d’élaborer ensemble des suggestions visant à renforcer les mécanismes existants ou établir de nouveaux mécanismes pour garantir aux victimes de violences sexuelles un recours et des réparations effectifs », a déclaré le Haut-commissaire adjoint aux droits de l’Homme, Mme Kyung-wha Kang, présidente du panel.

L’ONU accorde une plus grande attention aux violences sexuelles dans le pays depuis les récentes attaques rebelles au Nord et Sud Kivu. Au moins 500 femmes, hommes et enfants avaient été violés en quatre jours entre juillet et août dernier.

XS
SM
MD
LG